FNADEPA

Maisons de retraite : non aux amalgames, oui aux mesures concrètes !
NOS ENGAGEMENTS

MAISONS DE RETRAITE : NON AUX AMALGAMES, OUI AUX MESURES CONCRÈTES !

Le 20 octobre 2017

Communiqué de presse du 20 octobre 2017

Le reportage diffusé hier dans l’émission « Pièces à convictions » sur France 3, révèle des pratiques anormales dans quelques établissements pour personnes âgées qu’il appartient aux pouvoirs publics de juguler.

Pour autant, la FNADEPA appelle à ne pas faire d’amalgame entre ces cas particuliers et les 7 350 Ehpad, publics, associatifs ou commerciaux, qui ont à coeur d’être des lieux de vie, innovants et conviviaux, dans lesquels l’ensemble des équipes se dévoue au quotidien pour accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie. En outre, elle rappelle que tous ces établissements sont soumis à des procédures d’évaluations internes et externes et peuvent également faire l’objet de contrôles inopinés.

La Fédération regrette qu’une fois de plus l’actualité du secteur ne soit traitée par les médias nationaux qu’à l’occasion des dysfonctionnements au lieu de relayer les nombreuses initiatives et le professionnalisme des personnels.

Pour autant, elle espère que cette mise en lumière des Ehpad, fut-elle négative, contribuera à une réelle prise de conscience au plus haut niveau sur le profond malaise du secteur.

En effet, pris en étau entre les besoins des seniors de plus en plus en perte d’autonomie et une réduction drastique des moyens alloués d’année en année, les structures sont sous tension, les personnels épuisés et les familles impuissantes. Réforme de la tarification, suppression des contrats aidés, impact de la hausse de la CSG... la coupe est pleine pour les Ehpad qui jonglent pour maintenir une qualité de vie aux ainés. Pour combien de temps encore ?

Cette situation est connue. Elle a d’ailleurs été pointée du doigt à de très nombreuses reprises depuis des années maintenant et tout récemment encore, par la mission Flash de la députée Monique Iborra en septembre. Le gouvernement doit agir !

La FNADEPA demande des mesures fortes à la hauteur des enjeux du secteur, telles que l’augmentation significative du nombre de professionnels dédiés à l’accompagnement des personnes âgées et donc des budgets des établissements et services à domicile, ainsi qu’une véritable réflexion sur nos modèles d’accompagnement.