FNADEPA

Attention Canicule !
PRÉVENTION ET SANTÉ

ATTENTION CANICULE !

Le 25 juillet 2017

L'été est arrivé et bien installé ! Plusieurs départements en vigilance orange canicule, et des températures élevées incitent à la vigilance et la prévention, en particulier envers les plus fragiles comme les personnes âgées. 

 

Information et prévention

  • Pour aider les professionnels qui accompagnent les plus vulnérables, l'INPES a publié un livret "Risques sanitaires liés aux fortes chaleurs chez la personne âgée » (pdf, 446 Ko) qui donne des éléments concrets de mesures et de conduites à tenir simples à mettre en œuvre pour éviter les pathologies graves liées à la  chaleur dont la plus grave est le coup de chaleur.
  • Les personnes âgées, isolées ou handicapées à domicile peuvent se faire connaître auprès des services municipaux afin de recevoir de l’aide de bénévoles.  

  • S’organiser avec les membres de sa famille, ses voisins pour rester en contact tous les jours avec les personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce geste d’aide mutuelle peut s’avérer décisif.

 

Plan canicule

Mis en place depuis 2004, le plan national canicule est opérationnel depuis le 1er juin.  Il comprend 4 niveaux d'alerte :  

  • niveau 1 (vigilance météorologique verte) - « veille saisonnière » activé du 1er juin au 31 août ;
  • niveau 2 (vigilance météorologique jaune) - « avertissement chaleur », en cas de probabilité importante de passage en vigilance orange dans les jours qui suivent ;
  • niveau 3 (vigilance météorologique orange) - « alerte canicule », déclenché par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS) ;
  • niveau 4 (vigilance météorologique rouge) - « mobilisation maximale ».

En savoir plus sur le plan national canicule (site du ministère de la Santé) 

Suivre les alertes météorologiques (site de Météo France).

Le 12 juin 2017, la Fnadepa a participé à la réunion consacré au plan national canicule 2017, organisée par la ministre de la Santé et des Solidarité, Agnès Buzyn. A cette occasion, des représentants de médecins ont également évoqué l’importance d’adapter les traitements médicamenteux en cas de fortes chaleur. 

Pour en savoir plus sur l'incidence sur l'utilisation et la conservation des produits de santé : dossier de l'ANSM

 

Le plan Bleu

Le Plan Bleu détaille les modalités d’organisation à mettre en œuvre dans les Ehpad en cas de crise sanitaire ou météorologique, en application du décret n° 2005-768 du 7 juillet 2005.
Il est déclenché par le directeur d’établissement ou par le préfet, selon : 

  • l'estimation de la gravité de la situation,
  •  l'évaluation des besoins de l'Etablissement et des moyens dont il dispose,
  • la mise en oeuvre des moyens nécessaires pour faire face à la crise

Il consiste par  :

- la désignation d’un référent (directeur ou médecin coordonnateur), responsable en situation de crise,
- la mise en place d'une convention avec un établissement de santé proche définissant les modalités de coopération et notamment les modalités d'un échange sur les bonnes pratiques susceptibles de prévenir les hospitalisations ainsi que les règles de transferts en milieu hospitalier lorsqu'ils s'avèrent indispensables,
les recommandations de bonnes pratiques préventives en cas de canicule à destination des personnels, 
un protocole sur les modalités d'organisation de l'établissement en cas de déclenchement du plan d'alerte et d'urgence. 

En pratique, les établissements ont également l'obligation d'avoir une pièce climatisée dans la structure, souvent la salle d’animation. Les résidents y sont régulièrement conduits lors de pics de chaleur afin de s’y rafraîchir. De nombreux établissements ont également recours à des climatiseurs mobiles pour  les chambres.

   

Pour aller plus loin 

Le ministère de la Santé et de la Solidarité met à disposition du public un numéro d’information en cas de fortes chaleurs :

Canicule-info-service

En savoir plus : http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule